LIBRE

23/12/2017

Extrait du livre libre de Byron Katie

Comment pouvons-nous ne pas prendre la critique de façon personnelle, surtout quand elle provient des personnes les plus proches de nous ?

 

Réfléchissez simplement à la souffrance que vous créez quand vous croyez leurs pensées à votre sujet et, en retour, les vôtres à leur sujet. Elle est énorme et elle ne s’arrête jamais. Comment y remédier ? c’est simple : remettez en question les pensées que vous aviez quand votre mère, votre père, votre mari, votre femme ou votre ennemi apparent vous critiquaient. Quels que soient la peine ou le malaise que vous ressentez, ils ne peuvent être causés par autrui. Nul n’a le pouvoir de vous blesser, excepté vous-même. C’est impossible. Et vous ne pouvez être blessé que si vous croyez une histoire les concernant. C’est donc vous qui vous blessez vous-même. C’est une très bonne nouvelle, car cela signifie que vous n’avez besoin ni d’empêcher une autre personne de vous blesser, ni de la forcer à changer de quelque manière que ce soit. c’est vous qui pouvez cesser de vous blesser , et c’est vous seul .

 

La critique est le plus beau cadeau que vous puissiez recevoir si c’est la réalisation de soi qui vous intéresse.

 

 

Please reload